C'MON GIRL ⋆ recherche de rp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hola, Moussaillon !Dans mon sac de matelot, J'ai mis tout c'que j'avais de plus beau
avatar
Messages : 148 Embarquement : 22/02/2015
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: C'MON GIRL ⋆ recherche de rp   Lun 3 Juil - 13:12

;)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 148 Embarquement : 22/02/2015
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: rp ; callie & alyx   Lun 3 Aoû - 20:46


we can be roomies for some times

callie et alyx, les blondes du 259

C'est aujourd'hui ! Elle arrive, elle arrive, elle arrive. Alyx se promène dans les boutiques, passant d'un magasin de fringues à une boutique de chaussures, souriant. Elle aime déjà sa nouvelle coloc, les quelques contacts qu'elles ont eu se sont très bien passé, et elle a aucun doute sur le fait qu'elles vont s'entendre. Que ça va bien se passer. En plus elle est vraiment belle, Callie … Ce qui ne gâche rien. Coucher avec sa colocataire n'est peut-être pas la meilleure idée qu'elle aie jamais eu, mais bon. Les fantasmes n'appartiennent qu'à elle et ne sont pas condamnables. Elle sourit comme une gamine à Noël, des sacs plein les bras. Elle fait chauffer la carte bancaire, comme d'habitude. Quitte à avoir de l'argent, autant le dépenser. En plus, elle a des réductions partout grâce à son boulot, ça aide. Une vendeuse lui fait de l’œil, elle sourit, joue un peu, mais s'en va. Elle a pas le temps de baiser maintenant, elle a rendez-vous avec Callie dans l'après-midi. Elle sautille jusqu'à son petit café préféré, rentrant en saluant tout le monde, habituée. Elle arrive au comptoir et commande son habituel Cappuccino, remerciant et payant avant de partir. Elle le boit par petite gorgée jusqu'à la sortie du centre commerciale, puis commande un taxi. Il arrive après quelques minutes et elle grimpe dedans, tout ses sacs à ses côtés. Elle termine son gobelet, le met dans un sac vide et il atterrit dans la poubelle dés qu'elle pose le pied sur le trottoir. Ses sacs de nouveau, payer le chauffeur, repartir vers son appartement. Une routine bien établi, elle a l'habitude, ça se fait vite, sans avoir besoin de trop réfléchir à quoique ce soit. Elle se contente de monter jusque chez elle, prenant l'ascenseur dans son immeuble. La porte s'ouvre, et elle file dans sa chambre.

Les deux heures suivantes sont consacrées au rangement de toutes les affaires, et du reste de l'appart aussi. Des affaires traînent encore dans la deuxième chambre et elle débarrasse tout pour faire de la place. Callie va arriver avec ses affaires, il faudrait que ce soit bien. Heureusement, elle a penser à y mettre un lit et une armoire déjà, sachant pas trop avec quoi elle viendrait. Le meublé avait été marrant, elle avait pu dépenser son argent dans les grands magasins, tout en faisant un vlog pour sa chaîne, et ça avait beaucoup plu au gens. La voir faire la gamine sur les caddies avait fait rire. Tant mieux après tout ! Elle finit à peine, positionnant une vieille paire de chaussures derrière les nouvelles quand elle entendit l'interphone. Elle bondit aussitôt, allant appuyer sur le bouton. Elle voit le visage de la blonde s'afficher sur le petit écran et elle sourit. « Je t'ouvre, monte ! » Elle laisse la porte entrouverte, allant vers le petit meuble à côté de l'entrée, trouvant le double des clés que la proprio lui avait donné à son emménagement à elle. Le préparant en vue, pour ne pas oublier. Ce serait con de pas pouvoir rentrer chez soi. Alyx, elle veut que tout soit bien, que Callie se sente vraiment comme chez elle. Elle se dit qu'elle aurait voulu qu'on fasse ça pour elle si la situation avait été inversée. Alors elle prend la peine.

Elle entend la porte bouger et sourit, regardant, voyant la silhouette déjà familière dans l'encadrement. « Bonjour Callie ! » Elle s'approche, lui faisant la bise sans réfléchir avant de la regarder joyeusement. « Comment tu vas ? » Impatiente, elle. Elle sait pas trop à quoi s'attendre, mais ça la met de bonne humeur. Elle a juste hâte de voir, peu importe ce qu'il y a à voir en soi. Elle a jamais eu de colocataire, en dehors de sa mère, mais c'est clairement pas pareil. Là c'est une inconnue, qui a une vie, une histoire, un caractère totalement différent. Au moins, c'est pas un mec. Elle se serait habituée, bien sur, mais ça la rassure que ce soit une femme. Plus familier, moins étrange. Elle sait comment ça fonctionne, une femme. Un homme, il paraît que c'est crade à la maison, en plus. Selon tout les films et séries qu'elle a pu regarder, en tout cas. Et quand ça revient autant que ça, ça ne peut pas être un mensonge ! Elle sourit. « Tu as besoin d'aide pour tes affaires ? Je sais pas avec quoi tu venais, j'ai fais un peu le vide dans la chambre, mais bon … Si il te manque quelque chose, on avisera ! » Hochant la tête, déjà occupée à planifier toute leur vie à deux. Normal, Alyx. Calme toi un peu. Elle reprend son souffle et laisse Callie parler, essayant de pas lui faire peur tout de suite.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 148 Embarquement : 22/02/2015
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'MON GIRL ⋆ recherche de rp   Mar 25 Aoû - 21:03


starting a new life

redcliffe, appartement #259

« Vous savez quoi ? » Ils me regardent, tous les deux, interloqués. « Baisez un bon coup, ça vous fera du bien. » Au moins, les choses sont claires maintenant. J’aperçois un léger sourire en coin sur le visage du jeune homme, sans doute satisfait de ce qu’il vient d’entendre. Quant à son épouse, je crois qu’elle est choquée. « Je ne vous permets pas. » C’est bon, la frigide, détends-toi. « Je suis conseillère conjugale, c’est mon métier de régler les problèmes des couples. Le vôtre, c’est le sexe. Il n’y a qu’à regarder votre homme qui bave rien que d’y penser. » Je ne peux pas être plus crue, je vous l’accorde. Mais je commence à en avoir par-dessus la tête des fausses excuses. Des couples qui se plaignent pour un oui, ou pour un non. Mon dieu, il y a bien plus grave dans la vie. Et maintenant, je suis bien placée pour en parler. « Madame Hemingway, je suis outrée. Votre comportement n’est en rien professionnel, c’est inadmissible. » Elle se lève, comme une furie, plus énervée que jamais. « Chérie, calme-toi, elle a peut être raison. » Bien évidemment que j’ai touché le point sensible, ça se voit à des kilomètres. Même un pauvre étranger pourrait le comprendre. Pas besoin d’être conseillère conjugale, hein. « Toi, tais-toi. » La jeune femme récupère son manteau, son mari sous le bras. Je ne peux m’empêcher d’adresser un petit clin d’œil à ce dernier. « Je vous souhaite tout le courage du monde, Monsieur. » Et la porte se claque dans un énorme fracas. Bon débarras. Au moins, le rendez-vous a été écourté, et ma fin de journée également. J’ai pris soin de prendre mon après-midi pour l’emménagement. Oui, c’est aujourd’hui que je m’installe officiellement dans mon nouveau chez-moi. Un appartement, dans le quartier de Redcliffe, en colocation. L’hôtel, ça va bien cinq minutes, en solution de derniers recours mais je n’ai pas les moyens d’y rester indéfiniment. L’annonce d’Alyx, sur internet, est tombée au bon moment. Et faut dire que je ne regrette absolument pas d’y avoir répondu. Le feeling avec elle a été immédiat. L’appartement est moderne, spacieux, lumineux et semble tout à fait agréable à vivre. De toute façon, c’est tout ce qu’il me faut, je n’ai pas besoin de plus. Je récupère ma petite valise, avant de quitter et fermer mon bureau. « Bonne fin de journée, Léa. » Ma secrétaire est encore en poste pour quelques heures, afin d’assurer la réception des appels. Un large sourire aux lèvres, je suis impatiente de pouvoir m’installer. Avoir mon espace à moi, mon intimité. L’hôtel, ce n’est pas vraiment l’idéal, pour ça. Sans parler des voisins, pas forcément discrets. Ici, je suis convaincue que ça sera le paradis, à côté. Je ne mets pas longtemps avant d’arriver à destination, en bas de l’immeuble. La voix douce d’Alyx dans l’interphone me rappelle à quel point cette jeune femme semble agréable. Et pas qu’à regarder. Autant que la colocation soit agréable, à tout point de vue. Je prends l’ascenseur avant de me retrouver sur le pas de la porte de l’appartement qui est désormais aussi le mien. Le sourire de la jeune femme ne tarde pas à venir m’accueillir, de la meilleure des manières. « Très bien, je suis contente de pouvoir m’installer avec toi. » Elle a l’air aussi ravie que moi, c’est une bonne chose. « Ça va aller, merci, je n’ai pas pris beaucoup d’affaires. » Je lui montre du doigt ma valise, qui doit faire la taille d’un mouchoir de poche. C’est peu crédible pour une femme, je vous l’accorde, mais c’est tout ce dont j’ai besoin pour recommencer une nouvelle vie. Tourner la page sur le passé, repartir de zéro. Ne pas s’encombrer de souvenirs douloureux, d’objets insignifiants. J’ai besoin de changer d’univers et de décor. « On se boit un verre pour fêter notre nouvelle colocation ? Je rangerais mes affaires plus tard, il n’y a pas d’urgence. » Avant, je préfère passer un peu de temps avec Alyx pour tenter d’en découvrir davantage sur elle. « Je ne suis pas venue les mains vides. » Je sors fièrement une bouteille de champagne de mon sac à main. « J’espère que tu aimes autant que moi. » Je me sens déjà comme chez moi, parfaitement à l’aise ici, en sa compagnie. Je me dirige aisément sur la terrasse, prenant place sur l’un des canapés.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 148 Embarquement : 22/02/2015
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'MON GIRL ⋆ recherche de rp   Mar 25 Aoû - 21:03


we can be roomies for some times

callie et alyx, les blondes du 259

Impatiente, carrément. C'est dingue à quel point. Ça faisait des siècles ou presque que ça n'était plus arrivé, et quelque part, ça fait du bien. Elle sourit jusqu'aux oreilles, et l'accueille convenablement tant qu'à faire. La bise s'échappe, elle sent bon. Agréable détail. Alyx hoche la tête en l'entendant. « Je suis contente que tu emménages aussi ! Je t'avoue que je suis un peu surexcitée ! » Elle rit légèrement. « Au cas où tu l'aurais pas encore remarqué ! » Pas que ça se voit fort, mais un peu trop quand même. Si elle avait été un lapin, elle serait occupée à faire des bonds partout en riant. Oui, les lapins rient. Un problème ? Elle secoue la tête, propose de l'aider, mais apparemment ce n'est pas nécessaire. Et bien heureusement qu'elle a pensé à meubler la chambre ! Elle félicite son besoin viscérale de faire du shopping pour un rien et sourit encore. Tant mieux. Un nouveau départ, dans les règles de l'art. Elle acquiesce sans hésiter à la question. « Ça semble être la chose à faire ! » Boire un verre, porter un toast, discuter jusque tard, apprendre à se connaître pour de bon, pour une colocation parfaite. Sa vision peut-être un peu formée par les séries et les films américains, elle n'en reste pas moins convaincue que c'est la bonne façon de faire. Tranquillement, mais bien, pour fonder correctement cette relation. Qui apparemment, va durer un moment. Elle rit en la voyant sortir la bouteille de champagne et hoche la tête. « Disons qu'il faudrait être fou pour ne pas aimer, et ce n'est un défaut que je possède. » Elle s'échappe, la laissant s'installer, pour attraper des verres dans la cuisine, avant de la rejoindre, s'installant à ses côtés sans attendre plus longtemps, tenant les verres, un dans chaque main, pour la laisser servir à son aise. Une fois fait, elle lui en tend un et réfléchit, souriant légèrement. « Mmm … Portons un toast. » Elle réfléchit à la chose appropriée à fêter. « A cette colocation, une rencontre et j'espère une belle amitié ! » Idéaliste, un peu. Mais c'est agréable de rêver un peu, de se laisser porter, de laisser toutes les mauvaises choses à la porte. De passer la soirée à imaginer un futur parfait. Et elle est sincère dans ses paroles. Mais Callie a l'air tout à fait disposée à lui offrir son amitié au moins, c'est déjà bien.

Elle sourit alors et lève son verre, le cognant doucement contre son jumeau avant de le ramener à ses lèvres et d'en boire une gorgée. Ça pétille, c'est doux, c'est agréable. Parfait pour la soirée. Elle tourne le regard vers la vue, vers Brisbane, vers le soleil qui baisse lentement dans l'horizon. Ça a quelque chose d'irréaliste, de paradisiaque. Elles surplombent la ville, en bon cliché. Souriant, elle plie ses jambes sur le côté, s'installant sur le siège, à moitié tournée vers sa nouvelle colocataire, détendue. « Alors dis moi. » Elle la regarde, cherchant une question. Curieuse de tout. Trop de choix tue le choix. « Est-ce qu'il y a quelque chose que je dois absolument savoir sur toi ? Après tout, on va vivre ensemble, je préfère le savoir si tu as des passes temps étranges ou si tu es du genre à écouter de la country à pas d'heures. » Elle rit légèrement, buvant une nouvelle gorgée en regardant la blonde par dessus son verre, joueuse, taquine. Un peu charmeuse, inconsciemment, ouverte à la discussion. Heureuse, dans le moment. Prête à faire connaissance. C'est plutôt agréable, comme moment. « Oh et je voulais savoir aussi, j'ai oublié de demander. » Elle se redresse légèrement. « Qu'est-ce que tu fais dans la vie ? Ça en dit long sur une personne, en général. » Elle rit un peu. « Enfin, il paraît. » Elle sourit. Ça fait un peu cliché, mais la curiosité l'emporte, elle a envie de savoir. Et ça l'amuse. Il faut de tout, un peu de fantaisie, et un peu de réalité, pour rétablir l'équilibre et être sûre de ne rien oublier. La base, quoi. Parce qu'en réalité, elle ne sait pas grand chose d'elle. Son nom, son âge approximativement. Elle a cherché sur internet, mais ce n'est pas toujours fiable. Et rien ne vaut une question à la source. Normal ? Probablement. Et pourtant ça la fait sourire comme une gamine, avide d'informations. Impatiente de satisfaire sa curiosité.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 23 Embarquement : 28/08/2015
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'MON GIRL ⋆ recherche de rp   Ven 28 Aoû - 14:41


starting a new life

redcliffe, appartement #259

La vue est magnifique, et la soirée s’annonce agréable. « A nous, à notre nouvelle vie. » Pour moi, ce toast sonne réellement comme un nouveau départ. Ma relation avec Iris est officiellement terminée, et je me dois de continuer à avancer. Après tout, c’est de ma faute si nous en sommes arrivées là. C’est pour son bien, pour la protéger du douloureux futur qui me tend la main. Elle mérite d’être heureuse, et ce même si ça signifie que je ne dois plus faire partie de sa vie. En tout cas, ce soir, je n’ai pas envie de penser à elle. Je me focalise sur Alyx, ma nouvelle colocataire, et sur le champagne que je porte à mes lèvres. « Je suis sûre qu’on va bien s’entendre, tu me plais déjà. » Sur le coup, je ne me rends pas vraiment compte que ma phrase peut porter à confusion. Mais ça n’a pas vraiment d’importance. Et puis, pour être honnête, Alyx est plutôt plaisante à regarder, je ne vais pas dire le contraire. C’est tout à fait mon genre. Blonde, yeux clairs, visage fin, et au corps bien dessiné. Non, je n’ai pas des vues sur ma nouvelle colocataire, quand même. Confortablement installées sur la terrasse, il est désormais temps de faire plus ample connaissance toutes les deux. En savoir plus sur cette femme avec qui je vais partager ma vie, mon appartement. « La country, je te rassure, ce n’est pas trop mon truc. » Nos rires s’entremêlent ensemble dans une complicité déjà naissante et partagée. C’est agréable de voir que nous sommes sur la même longueur d’onde. « Par contre, je ne suis pas vraiment du genre pudique, donc s’il m’arrive de traîner en petite tenue dans l’appartement, il ne faut pas prendre peur. » Je pars du principe que si on n’est pas à l’aise chez soi, on ne peut jamais véritablement l’être. Mais vivre en colocation, c’est aussi s’adapter à la vie des autres, et notamment à leurs principes. Si Alyx n’est pas ouverte sur le sujet, je n’aurais pas d’autres choix que de faire des efforts. « Je suis aussi une couche tard, sans forcément avoir besoin de beaucoup de sommeil. Mais un conseil, il ne faut surtout pas me parler avant que j’ai eu le temps de prendre une douche. Auquel cas je risque d’être vraiment exécrable. » Au moins, elle est prévenue. A ses risques et périls si jamais elle veut tenter le coup. « Et sinon je suis célibataire, et je profite un maximum de ce statut. Il y a donc de fortes chances que je ramène des femmes, ou des hommes, par-ci, par-là. » Ou comment sous entendre ma bisexualité pour que les choses soient claires dès le début. Je ne veux pas rentrer dans les détails sur ma situation pour le moment, elle aura bien le temps de le découvrir. Et puis c’est pas plus mal pour moi de repartir de zéro, tourner la page. Oublier Iris, l’amour de ma vie. « A part ça, je pense que je suis supportable. Mais si tu veux déjà plus de moi, je peux comprendre. » Je laisse échapper un léger rire amusé d’entre mes lèvres. Je ne me fais pas trop de soucis là-dessus, Alyx n’a pas l’air vraiment prise de tête, au contraire. Elle a cette manière d’être avenante, et de mettre à l’aise. Son sourire est agréable, charmant. La jeune femme me demande alors ce que je fais dans la vie. « Je suis conseillère conjugale dans mon propre cabinet. » Je n’ai pas la tête de l’emploi, on me l’a toujours dit. Et je m’en amuse souvent. « Oui, je sais, comme ça, ça ne se voit pas. » Je ne sais pas trop ce que ça dit de moi, par contre. A Alyx d’en juger par elle-même. « Les problèmes de couple, ça me connait. » Même si je ne suis pas capable de gérer les miens. « Bon, j’en ai déjà trop dit. A ton tour maintenant, je veux tout savoir. » Bizarrement, je suis curieuse d’en apprendre plus sur elle. De pouvoir faire sa connaissance, entrer dans son intimité, savoir ce qui se cache derrière ce jolis minois.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 23 Embarquement : 28/08/2015
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'MON GIRL ⋆ recherche de rp   Ven 28 Aoû - 15:03


we can be roomies for some times

callie et alyx, les blondes du 259

Elles trinquent, ça la fait sourire. Elle boit doucement, et rit un peu en l'entendant, remettant une mèche de cheveux derrière son oreille. « C'est réciproque ! » Et c'est vrai, elle lui plaît bien Callie. Physiquement et mentalement. Parce qu'en dehors du fait qu'elle soit absolument canon – ce sourire, il devrait être interdit – elle dégage quelque chose de plutôt calme, d'agréable. De préoccupé, mais d'accessible, d'ouvert. Et c'est déjà un bon début. Et du peu qu'elle en a déjà vu, elles sont sur la même longueur d'onde et c'est un super point. Elles vivront de bons moments dans cet appartement, et c'est chouette de se le dire. Elle aurait vraiment pu tomber sur un cas social et psychologique, ou sur une bonne sœur vierge à quarante ans. Ce qui n'aurait probablement pas été aussi amusant qu'une blonde avec des jambes interminables qui boit du champagne en riant avec légerté, et qui arrive rapidement à la faire rire. Parce qu'elle répond à ses questions, le plus sérieusement du monde, avec pourtant un air d'auto dérision et un ton un peu joueur qui plaît beaucoup. C'est agréable. Alyx, elle se sent rassuré, en confiance, et lui pose du coup d'autres questions, c'est légitime. « Je n'ai rien contre ça ! Je t'avoue que je dois parfois me rappeler de m'habiller le matin. » Elle hausse les épaules. Être chez soi, c'est faire ce qu'on veut. Une des choses les plus agréables dans le fait de ne plus vivre avec sa mère sur le dos, c'est de pouvoir ce qu'elle veut, et depuis trois ans maintenant, elle a prit ses habitudes en solitaire. Elle fera bien sur attention, pour ne pas faire fuir Callie à toutes jambes, mais bon. Ça n'a pas l'air de la choquer plus que ça, et c'est déjà bien. Et puis sincèrement … Elle ne va pas mentir en disant que ça la dérangerait. Peu importe l'angle avec lequel on aborde la situation ; elle dira oui. Avec une pointe de luxure dans la voix, probablement.

Elle sourit en l'entendant et hoche la tête. « Je note ! » Elle est plutôt du matin, elle, mais elle fera attention à la laisser tranquille. Elle est pas sûre que leurs horaires correspondent de toute façon, donc ça devrait aller. La remarque suivante la fait sourire en coin et elle acquiesce de nouveau. « Ça ne me dérange pas ! Je risque de ramener des conquêtes également, au moins ce ne sera pas un sujet tabou. » Elle sourit, amusée et rassurée sur un point. Elle aime les filles. Ce qui lui indique deux choses ; qu'elle ne la jugera pas en voyant des filles partir le matin (tomber sur une homophobe aurait été le comble), et qu'en plus elle avait ses chances. Et même si elle hésite encore sur la conduite à adopter, elle va pas dire qu'elle est rebutée à l'idée. Ce qui devra arriver arrivera, simplement. Son métier eut le mérite de la faire rire de nouveau. « Conseillère conjugale ? Wah. Tu es la première que je rencontre ! » N'ayant jamais eu besoin de thérapie ou quoique ce soit, c'est étonnant. Elle ne sait du coup pas trop comment analyser ça. Mais pourquoi pas ? C'est toujours bon à savoir. « Je peux venir te voir si j'ai besoin d'un conseil alors ? » Elle sourit, joueuse, se redressant légèrement. Bien, son tour maintenant. Pourquoi pas.

« Et bien je suis française d'origine. Je suis arrivée il y a trois ans. Je suis Youtubeuse de métier, ce qui fait qu'on me reconnaît dans la rue ou que tu risques de me voir filmer un peu n'importe quand. Mais bien sur, je ne te filmerais pas à ton insu hein ! » Elle sourit, sachant que ça freinait certaines personnes, mais vraiment pas du genre à s'en formaliser. « Je n'ai pas d'horaire fixe du coup, je traîne souvent ici, où je bouge à des heures étranges. Je ne pense pas avoir d'habitude étrange ... » Elle réfléchit et rit un peu. « A part ma passion pour le cappuccino et le fait qu'il y aie toujours de la glace au caramel dans le congélateur. Je suis de très mauvaise humeur quand il n'y en a plus, donc tu peux te servir mais si tu finis le pot, je te conseille d'en racheter. » Elle rit un peu, avec sa menace à deux balles, qui pourtant la ferait vraiment rager. Elle ne l'engueulerait pas, irait elle-même, mais ça l'embêterait sûrement. Elle hausse les épaules. « Sinon comme je te l'ai dis, je risque de ramener des filles ici, mais elles ne s'installeront pas trop, je ne suis pas comme ça. » Elle hausse les épaules, boit une gorgée et sourit. « Et je pense que c'est tout ! Tu en sais déjà bien plus là ! »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: C'MON GIRL ⋆ recherche de rp   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'MON GIRL ⋆ recherche de rp
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Clos]Recherche : Doubleurs Girl Trip.(film sims)
» [Recherche] Technic 8292: l'élévateur à nacelle
» [Recherches] Recherche Bionicle 8942 Jetrax T6.
» Recherche de joueurs pour Axis & Allies Miniatures
» [Recherche] Borne arcade type Arcades 25 / N'STYL 25

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIFE ON BOARD ::  :: making some friends-
Sauter vers: